GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Désencombrement : L’auto-destruction

Désencombrement

En voiture !

Prendre racine
Prendre racine dans la nature

Une question souvent oubliée et qui reste sans réponse à ce jour : la gestion des épaves de véhicules dans la capitale et ses environs.
Il faut savoir que la superficie de la région de Dakar est de l’ordre de 552 Km2. Un hélicoptère ou plusieurs hélicoptères permettraient de prendre des photos aériennes des épaves de véhicules réparties dans la capitale et ses environs…
Les désencombrements deviennent plus réguliers, il est vrai, mais les épaves de véhicules sont des «épaves cachées » qui enlaidissent la capitale vue du ciel…
La « terre » de la capitale est encombrée de déchets solides et d’immondices de toute nature ; mais les « vues du ciel » permettent d’observer à l’œil nu l’encombrement de la capitale par les épaves de véhicules de toutes marques…
La gestion de toutes les « épaves cachées » revêt un caractère urgent avec la recrudescence des virus qui voyagent en ignorant royalement les frontières…
Les épaves, et cela est connu de toute éternité, sont des nids de microbes…
Un survol en hélicoptère de la capitale permettrait d’identifier toutes les zones qui regorgent d’épaves, y compris au « cœur de la capitale». Une capitale, quelle qu’elle soit, ne saurait abriter des « épaves cachées » ou visibles à l’œil nu…
Bombyx dixit….