GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Un anti-gay à la gendarmerie Khaly Sall dénonce la promotion des homosexuels

Position sur les LGBT

Khaly Sall, candidat à la mairie de Niandane, 

passe une journée à la Brigade de recherches

Candidat aux élections municipales pour la mairie de Niandane, Khaly Sall a été convoqué hier mardi à la brigade de recherche après sa lettre adressée à El hadji Malick Gaye, DG Agetip et maire de Niandane. Le jeune candidat a lancé à travers sa lettre ouverte une alerte aux Niandanois, sur la “recrudescence des événements suscitant toutes promotions des homosexuels.”

Par Chérifa Sadany

Ibou Daba SOW

A Niandane, l’inauguration du stade Mamadou Gaye se fera le 11 juillet sous le parrainage du ministre des sports Makhtar Bâ, et du ministre des Finances Abdoulaye Daouda Diallo. Elle sera animée par l’artiste sénégalais Wally Seck. Le choix de l’artiste a alerté Khaly Sall, candidat aux élections locales  qui, dans une publication faite sur sa page Facebook, a attiré l’attention du maire de Niandane sur la promotion des LGBT.

À travers une lettre ouverte adressée au maire de Niandane, il dit être très alarmé par “l’augmentation récente de  l’acceptation” des LGBT dans ce pays. « Cher maire », poursuit-il, « nous sommes tous témoins des faits : depuis quelques années, le Sénégal est devenu le théâtre de débats de manifestations contre les LGBT. Pas plus tard que ce 23 mai 2021, le peuple sénégalais s’est réuni à la place de la Nation à la tête le khalife général des Tidiane, pour dire non à l’homosexualité… et sans doute vous n’ignorez pas la place qu’occupe notre cher Niandane au niveau des valeurs morales et religieuses » a-t-il écrit dans sa lettre.

Dans sa lettre toujours, il poursuit : « De ce fait, dans l’évènement imminent de l’inauguration du stade de Niandane, le 11 juillet 2021 occasionnera la présence et la prestation de l’artiste Wally Seck qui est très accusé de propulser et propager les couleurs des LGBT. C’est avec consternation que nous avons noté une communication beaucoup plus accentuée sur l’arrivée de l’artiste Wally Seck que sur l’inauguration du stade qui est l’attente des Niandanois. Nous sommes très préoccupés par ces derniers évènements et pour la sauvegarde des valeurs de Niandane qui nous incombe tous…”, affiche-t-il.

Ne serait-il pas judicieux d’accompagner cette cérémonie d’inauguration avec la participation exclusive de nos artistes locaux, des programmes tel que le Fedde Subalbé Hakkubé Hirnaage Tooro Ngam Bamtaré que j’admire et qui est une grande fête culturelle ! Vous savez, il est devenu courant dans les systèmes politiques du monde entier, le soutien de lobbying à une catégorie de population et qui menace les valeurs morales, culturelles, la stabilité sociale de nos sociétés“, insiste-t-il.

Après la publication de sa “si longue lettre” adressée au maire El hadji Malick Gaye, Khaly Sall reçoit une convocation du commandant de la brigade de recherche de Dakar.  Il a affiché une bonne mine et tente de rassurer ses proches et ceux qui le suivent dans sa page Facebook où il fait sa campagne.

« J’irai répondre à la convocation en ayant à l’esprit que je n’ai avancé aucun propos diffamatoire dénigrant ou accusateur à l’endroit du maire. En tant que citoyen et Niandanois, je pense avoir le droit d’alerter la jeunesse sur la question de dépravation des mœurs qui s’incruste de plus en plus dans notre pays, et c’est ce que j’ai fait à travers ma lettre. » avance-t-il

Après avoir passé toute la journée à la brigade de recherche, Khaly Sall a fait une déclaration dans laquelle il rassure et remercie ses militants et met en garde les  personnes qui voudraient l’intimider.

Après avoir passé la journée à la brigade de recherche de 9h 30, à 23h 30, J’ai répondu à toutes les questions concernant ma publication qui ne faisait qu’alerter les Niandanois à rester concentrés sur des questions, débats essentiels et non folkloriques.  J’ai été encore convoqué ce jeudi, j’irai répondre comme un vrai citoyen que je suis. Et surtout parce que je n’ai commis aucune faute pénale“, informe-t-il.

Pour finir, il ajoute que jamais il ne cèderait à aucune intimidation venant de “qui que ce soit“.

%d blogueurs aiment cette page :