GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Thiès 2024 : What’s On, On Whatsapp ?

Thiès 2024

What’s on on WhatsApp ?

Thiès marche sur le futur avec une campagne très attendue sur les réseaux sociaux.

Rédaction centrale

Avec MMDIALLO et OFATY à Thiès

Les réseaux sociaux pourraient être la solution aux solitudes des foules et aux huées avec l’absence de Ousmane Sonko absent sur les listes mais pas dans les esprits. Thiès ouvre ainsi la voie vers le futur avec une campagne déjà plus présente sur les réseaux sociaux ; pourquoi mobiliser pour se faire huer ?

À Thiès, malgré la pléthore de candidats, on dort : ils sont tous sur WhatsApp et pas sur le terrain : personne ne bouge “. On dirait la répartie d’un film de western, entre les 7 mercenaires et les 12 salopards, sans outrecuidance.

La remarque est méchante mais rejoint parfaitement la réalité avec un Idrissa Seck emmuré dans l’existence du Sphinx, au point d’en inquiéter plus d’un, des candidatures tonitruantes qui se sont bousculées aux portillons de la Commission des Élections pour mieux éviter le guichet de la Caisse des dépôts et Consignations.

Sans le dire, Thiès anticipe sur une campagne que l’on verrait mieux sur les réseaux sociaux, tant la promiscuité est remarquable, jusque dans les candidatures et la cartographie des lieux d’habitation des candidats : dix candidats dans une même ville, un même quartier voire une même concession, cela fait-il sérieux ? C’est la question centrale à Thiès où règne un silence de cathédrale. Idrissa Seck, Alioune Sarr, Cheikh Hadjibou Soumaré et qui encore ? La question que les Thiéssois se posent : “Pourquoi tous ces candidats d’une même ville vu même que certains d’entre eux vivent dans la même commune et même dans le même quartier ? Si réellement et nécessairement seuls les intérêts des populations étaient leurs préoccupations, ils s’allieraient pour plus de force. Mais en tout état de cause nous, Thiéssois, connaîtrons leurs motivations. Respect “.

C’est que la situation est complexe quand tous arrivent à la conclusion que l’organisation de meeting équivaudrait à jeter de l’argent par la fenêtre : la foule s’intéressera plus aux absents qu’aux présents et réclamera son héros écarté de la course.  Tout le monde se fera huer, ici et ailleurs,  urbi et orbi, tant l’ombre de Ousmane Sonko planera sur la campagne électorale. Alors : meeting ou pas meeting ? That’s the question. En attendant, tout le monde se rabat sur le net pour marquer une présence.
La cartographie électorale de Thiès concentre la victoire en Zones Nord et Est :  tout l’électorat se retrouve à Médina Fall, Keur Cheikh et Diakhao, d’une part, à Hersant d’autre part. ” Il reste que dans cette région du refus, la tendance c’est paradoxalement Benno “.

Cheikh Hadjibou Soumaré, le Dr Babacar Diop, l’éminent juge Ibrahima Hamidou Dème, Thierno Alassane Sall la totale et certains illustres inconnus sur le nom desquels il faut insister pour les faire émerger, comme cet Abdoulaye Bâ dont on évoque le passage dans un cabinet ministériel du temps de Me Wade.

La particularité de la région de Thiès pour la course de février 2023 est que la région de retrouve avec plus de dix candidats à la course présidentielle et pas des moindres : ce sont tous des hommes, comme si cette ville n’avait pas de femmes à la hauteur de cette mission.
Le maire Babacar Diop qui a opté pour la renaissance, la souveraineté et une justice pour tous serait-il capable de relever ce défi bien que son bilan à mi-parcours  soit salué par la majorité des Thiéssois ? Il est sûr  que Thiès n’est pas le Sénégal.
*Alassane Niang, un homme peu connu des Thiéssois, estime qu’il peut changer le pays parce que les Sénégalais sont fatigués

* Abdoulaye Bâ, enseignant et ancien conseiller technique au ministère de l’Agriculture, prône lui aussi un changement.

*Pape Alioune Diallo, informaticien, ancien directeur de cabinet de Thierno Alassane Sall, pose un problème aux Thiéssois qui se demandent quel crédit lui accorder.
*Abdoulaye Mady Ndiaye malgré parcours exceptionnel qui n’arrive pas à convaincre.
* Juge Hamidou Dème apprécié par tous les Thiéssois avec un projet très ambitieux et pragmatique déroule très mal ses actions
* Mouhamadou Madana Kane, économiste ancien DG de Banque, jeune qui séduit éloquemment son public.