GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Sortie de Serigne Mbaye Thiam sur la succession de Ousmane Tanor Dieng: Toute cette agitation n’est que la crainte de son éjection du fauteuil de ministre Par Fanny ARDANT

Serigne Mbaye Thiam sait que les dés sont pipés : très contesté au sein du gouvernement pour insuffisances de résultats, il veut tout simplement forcer la main de Macky Sall, anticipant ainsi sur son rôle de successeur de Ousmane Tanor Dieng, donc patron du Parti socialiste.

Depuis sa sortie du 23 octobre dernier, l’homme est au cœur de la tempête politico-médiatique. Serigne Mbaye Thiam, puisque c’est de lui qu’il s’agit, a dévoilé ses ambitions au poste de Secrétaire général du Parti socialiste :  « Alors que je ne les ai pas sollicités, il y a beaucoup de responsables du parti, au Sénégal comme à l’étranger, qui viennent de leur plein gré me voir et disent fonder beaucoup d’espoir sur moi. Si mes camarades portent leur choix sur moi pour diriger la destinée du PS, je ne vais pas le refuser”, a-t-il lancé dans une émission télévisée ; le numéro 2 des Verts qui défend que des responsables et militants lui ont déjà proposé de briguer le poste que Aminata Mbengue Ndiaye occupe actuellement en a profité pour mettre la pression sur l’intérimaire du parti afin d’aller au congrès au plus vite.

« L’intérim doit avoir une fin. Par définition, l’intérim ne doit pas être du long terme. Tout le monde est d’accord là-dessus. Je suis bien placé pour le dire parce que je suis le premier à sortir pour dire qui devait être le secrétaire général après le décès de Ousmane Tanor Dieng», presse le secrétaire national aux élections du PS.

Sans doute bien installée.

La réplique d’Aminata Mbengue Ndiaye ne s’est pas fait attendre. Elle a vite rappelé à son camarade de parti qu’elle n’entend pas céder son fauteuil de sitôt.

“L’élection d’un nouveau secrétaire général, après le décès de Ousmane Tanor Dieng n’est pas mon agenda actuel. J’assure l’intérim et on en parlera le moment venu”, rétorque l’ancienne patronne des femmes socialistes. Non sans ajouter qu’on ne peut pas être responsable du parti et “créer des polémiques autour de questions sans importance”.

Pourquoi attendre tout ce temps pour faire un coup de gueule sur la durée du poste de secrétariat général par intérim du Parti socialiste assuré par Aminata Mbengue Ndiaye et de révéler ses véritables intentions ?

En réalité, Serigne Mbaye Thiam sait que les dés sont pipés. Au rythme où vont les choses, et compte tenu qu’il est très contesté dans son rang de ministre au sein du gouvernement du fait de ses insuffisances de résultats, il veut tout simplement forcer le destin, à en croire une source de la formation politique du Parti socialiste.  « Toute cette agitation autour du poste de Secrétaire général n’est que la crainte de se faire éjecter de son fauteuil de ministre par le prochain remaniement du  gouvernement »,  révèle une source de la formation politique des Verts : alors se positionner au poste de secrétaire général du PS, pour après être le candidat à l’élection présidentielle de 2024 est son objectif en cas de limogeage.

« Serigne Mbaye Thiam ne roule que pour que ses intérêts. Et comme il sait qu’il n’y a personne avec lui, il crée ce débat pour ne pas être limogé lors du prochain remaniement qui a été chamboulé par le Coronavirus. On sait tous que l’heure n’était pas à la politique politicienne. Et qu’à situation exceptionnelle, mesures exceptionnelles, comme enseigne l’adage. Maintenant que le peuple n’est plus terrifié par l’épidémie et que le nombre de cas de Covid baisse de jour en jour et que la politique reprend ses droits, il attaque. Une fois que le coup est réussi, il va se déclarer le candidat du PS pour la prochaine présidentielle. Mais ce qui est sûr est qu’on le laissera pas faire  »,  prévient notre source au bout du fil.

 Qui ajoute : « Et comme Serigne Mbaye Thiam n’a pas d’échappatoire parce que l’on sait tous qu’il n’a pas de base politique et que Macky Sall consulte toujours ses alliés politiques pour constituer son nouveau gouvernement, quoi de mieux que de s’étriper sur le fauteuil de Aminata Mbengue Ndiaye ? »

À souligner que l’intérim dure jusqu’au prochain congrès ordinaire du PS qui doit suivre les opérations de renouvellement des structures du PS.

” Il faut que les coordinations achèvent leur renouvellement. Et pour renouveler, il faut vendre 65 % de cartes de membre. Et actuellement, le 1/4 n’a même pas  été vendu, seulement 30 %”, informe-t-il.

C’est dire que Serigne Mbaye Thiam devra pendre son mal en patience pour remplacer Aminata Mbengue Ndiayeà son poste…

%d blogueurs aiment cette page :