GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

SNHLM : Après la sortie au vitriol de la section CNTS sur l’attribution de marché, Mamadou Sy Mbengue réplique Fanny ARDANT

Suite à la sortie de la section syndicale CNTS/SNHLM qui accuse le directeur de la Société nationale des habitations à loyer modéré Sn-Hlm, Mamadou Diagne Sy Mbengue, de gestion nébuleuse sur les attributions et passations de marché, le principal accusé a sorti un communiqué pour se défendre des accusations portées à son endroit et notamment expliquer le projet en question.

Selon les services de communication du Directeur général Mamadou Sy Mbengue, l’audit commandité par ce dernier et la réorganisation de la société sont la cause de cette sortie au vitriol.

« Il a été diffusé dans la presse un communiqué reprochant au DG de la SN HLM de vouloir monter un projet de complexe immobilier sur le site du siège de ladite société. Ce communiqué est la résultante de faits qui se sont succédé depuis l’arrivée du DG Mamadou Sy Mbengue en octobre 2019. En effet, ce dernier, malgré l’insistance de la personne productrice du communiqué, a refusé de s’attaquer à son prédécesseur et a choisi de se tourner résolument vers le futur pour le développement de la SN HLM », se justifient les conseillers en communication de M. Mbengue.

Avant d’ajouter : « En outre, à la suite d’un audit organisationnel qu’il avait sollicité du bureau « Organisation et Méthode », il a procédé, les 02 et 03 février 2021 à une profonde réorganisation et une redistribution des responsabilités qui n’ont pas été au goût de quelques-uns. C’est ainsi que, dès le 04 février, c’est-à-dire le lendemain de la date de prise de ces décisions, une telle attaque lui a été destinée ».

En ce qui concerne le projet dont il est question, le communiqué d’affirmer que « le Directeur général a eu l’ingénieuse idée d’optimiser l’usage des 4.000 m2 occupés par le siège de la SN HLM en envisageant d’y développer un projet de complexe immobilier dont la structuration ne nécessitera pas des engagements financiers de la SNHLM ».

Les services du DG indiquent en ce sens que « Ce projet qui pourrait s’intituler « Les tours de l’obélisque » intégrerait l’actuel siège dans sa configuration mais procurerait à la SN HLM, par le truchement de la location d’espaces commerciaux et de bureaux de grands standings, des revenus lui permettant de faire face à ses charges fixes et incompressibles. Et qu’en l’état actuel des choses, « ce sont des études architecturales, de marché et géotechniques qui ont été entreprises à l’effet de concevoir le projet à proposer au conseil d’administration seule habilitée à prendre une telle décision ».

Notons que la section CNTS/SNHLM a avait évoqué un scandale aux relents de pillage organisé. Le syndicat dit avoir même constaté, après une enquête, que le directeur général de la SN HLM a démarré la procédure de passation de marché sans en informer le Conseil d’Administration et encore moins les actionnaires en vue de leur accord préalable.

%d blogueurs aiment cette page :