GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Remaniement ministériel: Le grand virage que Macky Sall ne devait pas rater …et qu’il a évité avec maladresse Par Pathé MBODJE

Certains attendaient du remaniement de ce dimanche Premier novembre une « clarification du système politique », terme fort s’il en est, en lieu et place des  éternelles combinazzioni d’un illuminé en introspection depuis la dernière présidentielle qui l’isolait de tous,  avant le Grand soir de 2024 : de Abdou Mbaye au Premier ministre Macky Sall du décret 2019-904 du 14 mai 2019, l’élan de générosité du candidat à la présidence de 2012 n’a pas rencontré la bénédiction du chef de l’Etat jusqu’à ce Premier jour des tous les saints de l’Eglise.

Incurie ? Incompétence ?

Le gouvernement concocté par Macky Sall hier reflète la même incohérence d’un homme incapable de donner quelque valeur humaine aux populations sénégalaises. Habitué toute sa vie durant à vivre en solo, Macky Sall a toujours fait semblant sans se dévoiler, sans révéler les profondeurs abyssales où il enterre ses pensées les plus intimes. D’où la difficulté de les extirper, d’où la difficulté de les exprimer, d’où la difficulté de les faire prendre en charge. Ses compagnons vous le diront : « Il fait semblant ».

Une chose reste sure : il a pris goût à la sauce et tous ceux soupçonnés de velléités l’ont payé hier avec un gouvernement qui ne méritait pas l’accent de sincérité simulé mercredi avec la mise au repos de toute autre autorité que la sienne.

%d blogueurs aiment cette page :