GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Onu : Aïssata Tall Sall plaide Elle fait le point du multilatéralisme 20 ans après Durban

Multilatéralisme et la Déclaration de Durban

 

Me Aïssata Tall plaide contre l’exclusion

 

A New-York, en marge de la session de l’Assemblée générale, le ministre des Affaires étrangères et des Sénégalais de l’Extérieur rappelle les symboles de méditation que sont le Musée des Civilisations africaines et le Mémorial de Gorée.

Des symboles de méditation comme le Musée des Civilisations noires et le Mémorial de Gorée vont permettre de renforcer la lutte contre l’ignorance. Devant la Commission du Haut conseil des Nations-Unies pour les Droits de l’Homme, Me Aïssata Tall a plaidé contre le racisme, l’intolérance, la discrimination raciale et la xénophobie.

Si la Covid-19 a semblé les exacerber, les présidents Léopold Sédar Senghor et Macky Sall sont là pour nous rappeler nos devoirs d’ouverture et d’enracinement et, comme lors de la 74ème session des l’Assemblée générale des Nations-Unies, le souci premier du Sénégal d’œuvrer pour la coexistence pacifique et la diversité.

Vingt ans après, Durban reste d’autant plus d’actualité qu’à la réunion sur l’Initiative sur le Multilatéralisme, Me Aïssata Tall  Sall a abordé la question d’une réponse solidaire à la Covid-19, en particulier l’accès universel au vaccin en tant que bien public ; c’était toujours à New-York, à l’invitation conjointe de ses homologues allemand et français.

Voici la vidéo de son intervention devant la Commission des Droits de l’Homme.

%d blogueurs aiment cette page :