GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Matam-Djiby SY limogé: Quand on prend la porte, … De notre correspondant Habib KÂ, Thilogne

Décidément celui à qui les Sénégalais communément attribuent le titre de vice-président de la République en fait vraiment trop. Et lui aussi ne rate aucune occasion pour prouver sa suprématie. Il avait promis tout récemment l’enfer après les élections à ceux qui avaient osé braver sa puissance en allant briguer le suffrage des électeurs dans des listes parallèles pour les élections communales et les départementales de janvier 2022 sous la bannière de Bunt bi et de Nafore.

Djiby Sy, candidat maire à la commune de Oréfondé vient de subir la colère du pouvoir. Cet inspecteur des Domaines, précédemment chef du Centre des Entreprises moyennes Dakar 2, vient d’être affecté par Abdoulaye Daouda Diallo, ministre de l’Économie et du Budget, au poste de Conseiller technique du Directeur général des Impôts et Domaines.

Il y’eut un précédent, une première victime, à  Kanel, la tête de liste de la coalition “Kanel Rendi Jabi” (Kanel.Uni), Souleymane Nasser Niane, Directeur de Cabinet du ministre de la justice, limogé par le garde des Sceaux, dans un contexte critique ou le moindre fait est susceptible d’interprétations les plus variées.

À qui le tour ?

Son Excellence Almamy Bocoum, ambassadeur Itinérant, candidat de la coalition Nafore à Thilogne, le natif de Kobilo El Hadj Amadou Thimbo pour la coalition Bunt Bi ?

Toutes ces décisions semblent porter l’empreinte de l’honorable député des Agnams, selon un observateur politique local.

Farba Ngom est réputé grand promoteur de ses inconditionnels. Il peut faire de quelqu’un un ministre, un ministre conseiller, un directeur général de société, un chargé de mission, un président de Conseil d’Administration, un  député, un membre du CESE ou du HCCT, comme il peut, en un quart de tour, envoyer paître celui qu’il considère présomptueux.

%d blogueurs aiment cette page :