GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Mairies de Communes: Bilans et programmes

Ce sur quoi maires sortants et nouveaux candidats semblent partager les mêmes principes à propos de leurs communes, c’est l’absence de bilan pour les premiers, de programmes pour les seconds.

Depuis les investitures, les maires sortant de la majorité semblent avoir bénéficié de l’onction du président de la République du fait de les avoir presque tous systématiquement  reconduits comme candidats naturels de Benno Bokk Yakaar (BBY), sans tenir compte du bilan de leur gestion en cours. Cinq ans réglementaires plus une prorogation de 2 ans 6 mois passés au compte de pertes et profits (?).

Une telle mesure sert de couverture aux gestions chaotique, fait le bémol sur des gestions scandales, fait table rase sur toute une longue période  de gestion
requinquée par cette mesure politicienne.

La caractéristique essentielle des maires dans leur écrasante majorité a pour nom boulimie, bradage des réserves foncières, gestion opaque, faux et usage de faux en écriture, délibérations fictives, etc. (ajouter selon vos vécus personnels).

Le fléau était devenu un drame national que le président de la République était obligé de sortir pour lancer l’alerte.

%d blogueurs aiment cette page :