GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

La Toussaint célébrée le 1er novembre 2020 c’est la Fête des Saints, pas celle des morts ! Par Mohamed Bachir DIOP

La Toussaint fête de tous les Saints a été célébrée ce dimanche 1er novembre par les Catholiques du Sénégal.

Mais si nombre de nos compatriotes l’appellent la «fête des mort», c’est une erreur. La vraie «fête des morts» a lieu le lendemain, le 2 novembre, ce qui explique que le lundi d’après la Toussaint soit devenu un jour férié dans plusieurs pays où le rite, copié sur la tradition romaine, a cours chez les populations catholiques locales.

Selon les historiens de la religion chrétienne, le lundi d’après la Fête de tous les Saints est célébré  pour les morts car les Saints qui ont accédé aux Cieux peuvent, par leurs prières de l’au-delà, intercéder auprès de Dieu pour que les défunts qui ont beaucoup pêché de leur vivant, qui n’ont pas accédé à la béatitude et qui sont destinés à durer en Enfer en soient extraits afin de rejoindre le Paradis éternel. C’est parce que le dimanche est un jour de repos, le Jour du Seigneur, que les fidèles chrétiens, libres de toute activité professionnelle, sont priés de profiter de cette journée pour visiter leurs défunts en leur apportant fleurs et guirlandes. Ceci expliquant cela, les profanes désignent donc le dimanche de Toussaint comme la fête des morts alors qu’il s’agit en réalité de la fête des Saints. Les prêtres et autres spécialistes de la religion en donneront des explications plus savantes mais, à l’occasion de cette célébration qui va avoir lieu ce dimanche 1er novembre 2020, votre journal préféré, Le Devoir s’est mis en… devoir d’évoquer une des illustres personnalités historiques que l’on appelle Toussaint pour magnifier l’importance de cette date dans le culte chrétien. Il s’agit de Toussaint Louverture, à l’origine de l’indépendance de la grande île d’Haïti.

%d blogueurs aiment cette page :