GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Équiper les lycées et collèges De notre correspondant en France, Tidiane SENE

L’Europe ne lésine pas sur les moyens en temps normal, à fortiori en temps de pandémie grave comme celle du Coronavirus.

À Toulouse comme ailleurs, la rentrée s’est faite masquée. Ici, les autorités considèrent que le virus circule toujours, contrairement au Sénégal où l’on semble lâcher du lest.

C’est pourquoi des masques gratuits ont été distribués pour les lycéens et collégiens de tous les établissements pour parer à toute éventualité. Aussi, si le masque n’est pas obligatoire dans les écoles primaires et maternelles et plus généralement pour les enfants de moins de 11 ans, il l’est par contre pour les collégiens et lycéens. Le gouvernement ayant indiqué qu’il ne prendrait pas en charge l’achat du masque, la région Occitane et le département de Haute-Garonne ont annoncé qu’ils en fourniraient gratuitement deux, lavables, à tous les élèves de lycées et collèges du territoire. Les lycées peuvent les retirer dans leur établissement à partir de ce vendredi, ils seront distribués la semaine prochaine aux collégiens.

En franchissant le seuil d’alerte des 50 cas positifs pour 100.000 habitants, jeudi, la Haute-Garonne est passée en zone rouge pour la circulation du virus.

Pour freiner l’épidémie, le préfet a décidé de prendre des nouvelles mesures. Dès ce vendredi, le masque est donc obligatoire dans un rayon de 30 mètres autour des entrées et sorties des établissements scolaires, mais aussi des crèches. Tout comme lors des rassemblements de plus de plus de 10 personnes sur la voie publique.

Ces derniers temps, la restauration scolaire n’avait pas pu être totalement assurée dans tous les établissements ; les établissements avaient mis en place des bons solidaires pour compenser l’aide aux familles pour un montant de 2,72 millions d’euros.

Comme la région, il a annoncé que toutes les cantines fonctionneraient à la rentrée, avec des mesures de distanciation. Dans 17 des 225 lycées, la présidente de la région a indiqué que les repas seraient peut-être servis dans les salles annexes. Quant aux transports scolaires, ils fonctionnent normalement, le masque y étant obligatoire pour les plus de 11 ans.

Ainsi, les ambassadeurs Tisséo (la marque commerciale du réseau de transports en commun de Toulouse et sa région, soit cent une communes) sont reconnaissables à leurs casquettes et chasubles blanches. Tisséo a déployé pour la rentrée des « ambassadeurs sanitaires ». Ils vous renseignent sur l’emplacement des bornes de gel, en distribuent sous forme d’unidose, et peuvent, éventuellement, vous dépanner d’un masque en papier.

%d blogueurs aiment cette page :