GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Elections locales-Guerre des clans: Aminata Touré et Mariama Sarr sur le ring Par Charles Thialys SENGHOR, Desk politique, Le Devoir

Aminata Touré et Mariama Sarr ont commencé la bataille pour le contrôle de la mairie de Kaolack. Leurs soutiens respectifs sont déjà sur le terrain de la confrontation en attendant le jour J.

La guerre en perspective des élections locales prévues le 23 janvier 2022 a déjà commencé dans la capitale du Saloum. Elle oppose particulièrement l’ancienne présidente du Conseil économique, social et environnemental (Cese), Aminata Touré, à sa camarade de parti, par ailleurs maire de la ville, Mariama Sarr.

« L’investiture» de l’ancien Premier ministre par les siens pour succéder à l’actuel édile de la capitale du Saloum, précédée de son soutien par de grosses pointures locales en l’occurrence Ibrahima Kanté, président du mouvement «And Défaar Kaolack» et  de la présidente du mouvement communal des femmes du Grand parti à Kaolack, Mme Aida Bitèye, passe mal. Et les supporters de l’actuel ministre de la Fonction publique n’ont pas raté l’occasion pour s’en prendre à Aminata Touré. C’est le cas de l’ancien député-maire de Latmingué. El Hadj Malick Guèye qui l’a littéralement rappelée à l’ordre. « Que Madame Aminata Touré revienne à la raison et cesse de se tailler une réputation qu’elle n’a pas. Elle ne peut jamais arriver à la cheville de Madame le maire Mariama Sarr qui a été choisie brillamment par les populations de Kaolack. Mimi doit, d’abord, nous dire où elle est originaire, sa base politique avant de prétendre venir nous diriger. On ne veut vraiment pas d’une dame errante (…), d’un sans domicile fixe », a-soutenu.

Le coordonnateur du mouvement “And Suxaali Sine Saloum Ak Sénégal” note que lorsque qu’elle était aux affaires, elle avait entretenu sa base dans la commune de Grand-Yoff (Dakar). Et c’est quand elle a été démise de ses fonctions qu’elle avait migré vers Gossas (Fatick) où les populations l’ont rejetée.  A l’en croire, c’est la raison pour laquelle elle se tourne vers le Saloum. El Malick Guèye demande à Aminata Touré d’arrêter ses « manœuvres ». Avec prétention, le soutien de Mariama Sarr prédit que les populations de Kaolack ne s’aventureront à l’élire.

Naturellement, le camp de Mimi Touré indique « ce genre de politicien dont il faut se débarrasser pour de bon en 2022 », souligne Oumou Sylla Ndiaye, membre du mouvement des « Amis de Mimi Touré » dans une déclaration. « Ce ténébreux et souffreteux Malick Guèye vivant d’expédients et de chantage politicien a mangé à tous les râteliers depuis Senghor et a tenté dans une réaction empreinte de rancœur et de rage de cracher son venin sur Aminata Touré », a ajouté le soutien de l’ancien ministre de la Justice.

Pour Oumou Sylla Ndiaye, ce personnage qui symbolise la tortuosité politicienne croit se donner de l’épaisseur en jouant les tontons avocats du diable d’une mairesse de Kaolack dont l’incompétence est de notoriété interplanétaire. « Kaolack, ville la plus sale du Sénégal, voilà son bilan », a-t-elle répondu, en substance à celui qu’elle qualifie d’avocat du diable. Elle rappelle que le camp de Mimi Touré avait pensé dans un premier temps l’ignorer. Toutefois, « ce politicien périmé » est prévenu que « Mme Aminata Touré ne descendra jamais à son niveau ni à celui de ceux qui le payent pour se mettre dans de vulgaires querelles de bornes fontaines ». Car, El Malick Guèye est un « politicien à gage et qu’il suffit de payer le prix pour qu’il vous insulte qui vous voulez. Comme il avait eu à le faire en direction du président Macky Sall du temps où il dirigeait l’Assemblée nationale ».

« On se rappelle comme aujourd’hui le rôle qu’il avait joué en 2007, en échange de sommes astronomiques, pour faire chasser le président Macky de l’Hémicycle. C’est encore là, frais, dans nos mémoires », souligne Oumou Sylla Ndiaye en guise de rappel. Et rien ne va arrêter Mimi Touré, selon elle, puisqu’un « méga-meeting » de ralliement est prévu pour officialiser « les nouvelles prises ».

%d blogueurs aiment cette page :