GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Bis repetita avec l’Égypte Troisième qualification en Coupe du Monde

Le Sénégal au Qatar

Bis repetita avec l’Égypte battue comme en févier dernier au Cameroun

Le décor du 6 Février est encore là, comme un défi au temps, aux adversaires des Lions avertis : le Sénégal est sur le toit de l’Afrique et entend le rester. Certes le fond n’y est pas, malgré l’engagement des joueurs : El Tactico a cédé à la frénésie dans ses changements et s’est attiré comme toujours les critiques sur les réseaux  sociaux, surtout avec Nampalys ; mais l’essentiel est fait avec la qualification à la Coupe du Monde et la route reste longue.
Le Sénégal revit son 6 Février, sur la forme comme sur le fond, grâce toujours à la série de tirs aux buts après cent-vingt minutes et Sadio Mané porte la même estocade que naguère.
Autre parallèle, plus proche : Boulaye Dia a ouvert le score dès la 4 ème minute, comme vendredi au Caire où le Sénégal a marqué pour perdre.

Le Sénégal qui réussit la passe des trois maintient l’euphorie générale, surtout avec la crise qui pointe à l’horizon avec une demande sociale qui deviendra plus importante avec la crise européenne née de l’invasion de l’Ukraine par a Russie,

P. MBODJE

%d blogueurs aiment cette page :