GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Biden, Harris: la nouvelle Amérique ou l’élégance du paon… Par Jean Michel SECK

Le paon est le ‘’roi des oiseaux’’ mais l’élégance du paon le place encore plus haut dans la hiérarchie des vivants…

L’Amérique, tout entière, oui tout entière s’est réveillée, dimanche 8 novembre 2020, malgré ses quatre voire six fuseaux horaires,   avec un   ‘’tandem présidentiel’’ (plutôt qu’un ‘’ticket présidentiel’’),  marqué du sceau de l’élégance…

Il suffit, pour s’en convaincre, de regarder se mouvoir le ‘’tandem  présidentiel’’ Biden-Harris…

C’est une autre Amérique qu’il nous a été donné de voir et de contempler le 7 novembre 2020…

CNN, la grande chaîne d’informations,  a été au rendez-vous en prenant toutes ses responsabilités : ‘’ homme, lorsque l’heure sonne, sois prêt..’’…

L’Amérique se réclamant du Parti démocrate a aussitôt envahi les rues des cinquante  deux états, mais surtout celles menant au  Capitole et à la Maison Blanche à Washington, celles de Times Square à  New York, de Wilmington en  Philadelphie et de Chicago, entre autres (les télévisions ont choisi de nous montrer celles-là en priorité)

Le paon, ce bel oiseau, vit toujours près des sources d’eau…

L’eau symbolise la naissance ou la renaissance ;  plusieurs religions savent qu’une symbolique de la résurrection est attachée à cet oiseau que les lois de la génétique seule ne sauraient expliquer, les fameuses ‘’lois de Mendel’’…

Les nouvelles couleurs de cette Amérique de toutes les couleurs, seront définitivement celles du paon, lorsqu’il offre à nos vues éblouies, sa ‘’roue de lumière’’…

L’Inde est entrée, grâce au choix de génie du candidat Biden, sur les ‘’territoires américains’’…

Le candidat Biden est devenu le 46ème Président des Etats Unis d’Amérique et la Vice-Présidente est Kamala Harris, la métisse mais avant tout, l’américaine, née sur le sol américain, et de culture américaine.

Nous laisserons aux spécialistes des Etats Unis le soin de tracer les nouvelles perspectives qui seront offertes au monde grâce à l’arrivée du ‘’tandem présidentiel’’ Biden-Harris.

Je ne serais pas surpris qu’une certaine jeunesse, n’ait affiché sur ses tee-shirts les prénoms ou initiales des deux futurs dirigeants de l’Amérique : Joe & Kamala (J & K), pour nous les rendre encore plus proches…

Je voudrais à présent revenir sur la ‘’dimension cachée’’ de la nouvelle Amérique, car toutes les autres dimensions seront révélées au monde au fur et à mesure que les jours et les mois passeront, voire les années…

Prénom : Kamala Devi.

Kamala, prénom d’origine sanscrit (Inde) signifie : ‘’ née du lotus’’…

Kamala était à l’origine une déesse de l’hindouisme…

Ces prénoms nous montrent ‘’une origine’’ au sens géographique : l’Inde…

Je retiens, pour le moment, la force maternelle ‘’des origines’’ de la Vice-Présidente.

L’Inde, comme on le sait, porte des cultures millénaires qui ont toujours su donner des interprétations fécondes des origines du monde, de la vie et de la mort…

L’Inde renvoie ‘’aux états multiples de l’être’’ et c’est bien la première fois qu’une femme ‘’métisse’’ de l’Asie mais américaine,  qui porte en elle  ‘’une part indienne’’ arrive avec, au fond d’elle-même, ce ‘’substrat culturel’’ si dense dans ses croyances, et dans ses ‘’philosophies’’…

Sa sœur qui porte aussi un prénom d’origine indienne, Maya (le rêve)  est une métisse de l’Amérique…

Rappelons nous ces mots du Président Léopold Sédar Senghor, à son Conseiller culturel, M. Makhily Gassama : ‘’n’oubliez pas Gassama, de leur dire que je suis un métis…’’

L’Inde ‘’métisse’’ c’est d’abord  l’Inde des UPANISHAD…

Les ‘’grands penseurs et philosophes’’ de l’Occident l’avaient bien compris et ils nous ont aidé à intégrer toutes ces ‘’visions du monde et de l’homme, mais aussi de la nature…’’

Les grands philosophes allemands Emmanuel Kant (Critique de la raison pure) et Arthur Schopenhauer (De la quadruple racine du principe de raison suffisante) savant ce qu’ils doivent à l’Inde des UPANISHAD…

Je reviens à présent à la deuxième force, celle du père, ‘’la force paternelle’’ : elle  est jamaïcaine et nous le constatons ensemble, plusieurs continents se touchent…

J’apprends que Donald J. Harris, le père de la Vice-Présidente, Kamala Devi Harris, a été un professeur émérite d’économie à l’université de Standford ; sa mère, Shyamalan Gopalan, a reçu une formation solide en  biologie.

Kamala Harris, Vice-Présidente des Etats Unis d’Amérique, est placée tout entière dans un système de forces culturelles ‘’concourantes dans l’espace’’ : la résultante des forces est américaine et c’est ce qui compte finalement pour l’Amérique et pour elle…

Les journaux de tous horizons, nous raconteront bientôt l’histoire de  la ‘’Nouvelle Amérique’’, de son nouveau Président et de sa nouvelle Vice-Présidente…

Cette Amérique-là sera nouvelle non pas dans ses choix de base économiques, politiques, ou militaires ; elle sera nouvelle parce que l’Inde et la Jamaïque font également leur entrée  sur les ‘’territoires américains’’…

Les anthropologues, les ethnologues, les sociologues, les linguistes, nous diront bientôt à travers ‘’quels prismes culturels’’ regarder et comprendre  l’Amérique…

Soyons réalistes :  l’histoire extraordinaire faite de résilience, cette capacité à rebondir pour écrire comme Boris Cyrulnik,  du nouveau Président des Etats Unis, le Président Joe Biden, ne saurait exclure l’oubli des épreuves terribles et lourdes traversées par un homme parfois seul…

Pour toutes ces raisons, ces premières raisons, la ‘’Nouvelle Amérique’’ nous réserve quelques mutations culturelles…

Le paon incarnera toujours le symbole de la résurrection et  le ‘’tandem présidentiel’’ nouvellement élu, Biden-Harris,   restera durablement marqué du sceau de l’élégance du paon…

Le savant géologue américain, Stephen Jay Gould (paix à son âme) a écrit un ouvrage célèbre : ‘’ le sourire du flamant rose…’’

Les Etats Unis d’Amérique ont renoué, samedi 7 novembre 2020, avec le sourire…

‘’Smile back on faces…’’

                                                                                                                                             Jean Michel Seck

                                                                                                                                             Dakar 10/11/2020

                                                                                                                                             BP 231

%d blogueurs aiment cette page :