GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Ainsi promettait Macky Sall : «l’épave du bateau sera remorquée»

Il y a 18 ans, exactement le 26 septembre 2002, disparaissait le navire Le Joola assurant la navette entre Ziguinchor et Dakar. Revenant de la capitale méridionale, il a fait naufrage au large du fleuve Gambie. Jusqu’aujourd’hui, les familles des victimes qui demandent en vain le renflouement du navire, continuent de réclamer une justice qui leur avait été promise.

L’actuel président de la République qui assurait l’intérim du ministre des Transports maritimes, alors qu’il était en charge du département des Mines, promettait la satisfaction des revendications des familles des victimes.

« Le chef de l’État Abdoulaye Wade a donné des instructions très claires : l’épave du bateau sera remorquée », avait dit l’actuel chef d’État sénégalais dans un article publié le 2 novembre 2002 par le journal Le Soleil.

Aujourd’hui qu’il est à la tête du pays, les familles des victimes ne ratent aucune occasion pour le lui rappeler. Car, pour elles, « le deuil est impossible du fait que les dépouilles n’ont jamais été identifiées ».

%d blogueurs aiment cette page :