GMT Pile à l'heure

La Ligne du Devoir

Accidents sur la route: Parfois, l’indiscipline n’est pas en cause Par Sadany SOW

Le bénéfice du doute ne leur est pas accordé à cause du mauvais comportement dont ils font preuve dans la circulation. Mais attention : les chauffeurs ont parfois des excuses !

En cas d’accident au Sénégal, il est très rare de se renseigner sur l’état de santé du chauffeur avant la catastrophe souvent mortelle. “Il était ivre”, “il conduisait une voiture sans frein”, “il répondait au téléphone”, telles sont les déclarations les plus souvent faites et malheureusement jamais vérifiées.

Pourtant, il est possible que le chauffeur soit victime d’une attaque au volant. Cette crise funeste se manifeste par des étourdissements, des pertes soudaines d’équilibre, des affaissements d’une partie du corps, ou d’une jambe, des confusions, des difficultés à exprimer ou à comprendre, et enfin des troubles de la vision. Le chauffeur ressentant ce trouble anxieux qui peut survenir à tout instant, perd la concentration et le contrôle. Il entre donc dans un véritable calvaire, conséquence : bonjour les accidents !

 

Pour lire la suite, consultez cet article en ligne à la page 6 de notre journal ou téléchargez le :

%d blogueurs aiment cette page :